Petite ceinture dans le XIIIe

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Petite balade du dimanche dans le XIIIe, à travers le Jardin du Moulln de la Pointe (entrée avenue d'Italie) et le beau parc Kellermann.

Un guide de la Ville de Paris expliquera à un groupe de quelques personnes, dont nousselfes, tout ce qu'il faut savoir sur l'implantation des lieux, l'histoire, les plantes, la faune, la flore... Loin d'avoir tout enregistré... J'ai fait des photos, téléphoné (avec le même appareil, c'est pratique), essayé les transats de bois bien tentants au soleil... Peu écouté le guide mea culpa, fait l'école buissonnière du commentaire. Pourtant marrant avec son accent parigot et son entrain, le monsieur de la ville. Mais déjà, en Lozère, je n'écoutais guère, soit trop derrière soit pressée de repartir, ou occupée à chercher le meilleur angle pour la photo. Ah, la photo en balade nuit. Risque de chute, le mari amateur de clichés en milieu urbain s'est au moins rétamé deux fois déjà en trébuchant sur des plots sournois, l'oeil derrière le viseur, lors de précédentes randos urbaines. Réprobation générale il va sans dire.

Déjà, ça s'arrête trop. C'est qu'on a pris l'habitude de cavaler derrière le guide en montagne, à nous les grandes distances. Ca ressemble à quoi de s'arrêter tous les cinq mètres pour chercher la provenance du chant de la merlette dans le hêtre du jardin ?

Le jardin du Moulin de la Pointe, à la hauteur de Maison Blanche, est fort agréable. On habiterait bien à côté. Il est 14 h 30 un vendredi, les pelouses et les bancs ne sont pas encore envahis par les poussettes, les écoliers sortis de classe, les lycéens. On va regarder les dalles de marbre, les fontaines, la grande vasque contenant de minuscules plantes grasses, comme une mer de verdure.

A l'autre bout s'ouvre une allée étroite, qui longe la voie ferrée de la petite ceinture, en contrebas. Depuis le pont, joli point de vue sur le fond de la vallée ferroviaire parisienne. Cette portion ne se visite pas, bornée par des tunnels. Le guide : "On dit toujours, pourquoi le tramway, alors qu'il existe cette ligne, pourquoi ne pas l'avoir réhabilitée ?" Il explique que c'est à cause de la trop grande profondeur des rails à de nombreux endroits. Les trains doivent passer à plat, et la voie ferrée entourant Paris a été implantée toute au même niveau, c'est à dire parfois très bas, comme dans ce coin du XIIIe, ou les immeubles surplombant les rails semblent un canyon, ou à hauteur de rue, "de plain pied", comme dans le XVIIe près de la Cité des fleurs, ou du parc Martin Luther King. Ces dénivelés obligeraient à installer des ascenseurs, toujours en panne, et aussi beaucoup trop de tunnels, zones sensibles à gérer pour la SNCF. Bon, j'aurais au moins retenu ça. 

 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe
 la petite ceinture dans le XIIIe

la petite ceinture dans le XIIIe

Photos de la petite ceinture dans le XIIIe, postées sur nos facebook, vite commentées-complétées par le post drôlissime d'un ami  plein d'esprit de mon mari, qui a pris en photo sa ceinture sur son parquet. Légende "la grosse ceinture à Montreuil". On rit.

Parc Kellermann, XVIIIe
Parc Kellermann, XVIIIe
Parc Kellermann, XVIIIe

Parc Kellermann, XVIIIe

Commenter cet article