Effets personnels : de l'accumulation

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

un objet cher à mon coeur mais qui ne m'encombre guère, le livre d'artiste dit "bouboule" n'est plus hélas en ma possession, donc plus dans la liste de mes "Effets personnels"

un objet cher à mon coeur mais qui ne m'encombre guère, le livre d'artiste dit "bouboule" n'est plus hélas en ma possession, donc plus dans la liste de mes "Effets personnels"

Une enseigne très années 60 de la rue Lamarck ou Marcadet, va être démolie tout doit disparaître. Cadeaux, ménage, penser au beau "Pour vos cadeaux " de Jean Rouaud. Dans les droguerie tout plein d'objets.

Une enseigne très années 60 de la rue Lamarck ou Marcadet, va être démolie tout doit disparaître. Cadeaux, ménage, penser au beau "Pour vos cadeaux " de Jean Rouaud. Dans les droguerie tout plein d'objets.

Viens de (re)découvrir dans ce livret fort plaisant qu'est "Effets personnels" (objet inclassable, qui pourrait être un catalogue d'exposition, ou de musée personnel) ce terme déjà connu, mais vite oublié (ma manie d'envoyer la poussière sous le tapis) de "syllogomanie", doux terme - du grec "rassemblement", pour exprimer la manie de l'accumulation compulsive, le toc de tout garder, d'accumuler des objets.

Le livre est publié dans la collection "La force des choses"... Le pouvoir der Dinge... Force m'est bien de constater que quand les gens entrent chez moi pour la première fois, ils sont surpris par l'accumulation "brocantaille" des meubles et objets, on étoufferait presque dans mes mètres carrés, heureusement accompagnés d'un jardinet made in XVIIIe qui commence lui même à crouler sous les vieux arrosoirs en alu et autres récipients en émail cabossé récupérés dans ce qui a été le jardin du grand-père, désormais livré aux fantaisies du locataire...

Recopier quelques phrases du livre, toutes bien "trouvées" - cette vieille expression, dirait-on que j'ai suivi autrefois des études de lettres ! D'ailleurs je découvre que la femme du couple d'auteurs, car c'en est un : Anne Reverseau & Sébastien Faye (l'esperluette commerciale...), est agrégée de lettres modernes, et même ancienne élève de l'École normale supérieure, elle enseigne la littérature française du XXe siècle à l'Université KU Leuven de Belgique.

Elle et Sébastien Faye (lui même architecte et illustrateur, ici photographe) jouent ici aux commissaires d'exposition. Ils ont en 2015 exposé leurs "effets personnels", les objets qui composent leur vie ou autour desquels ils composent, dans leur grand appartement ou maison rebaptisée "Maison de la presse", à Bruxelles. Pas une de ces librairies des centres villes, mais une ancienne bijouterie "équipée d'une grande presse... suffisamment vaste pour abriter trésors et rebuts..." En 2017 ils projettent de remettre ça, voir ici https://effetspersonnels.tumblr.com/

les photos de leur sympathique foutoir perso, promis à s'enrichir.

Et ci-dessous, un autre de leurs opus à deux mains, vite me le procurer, moi qui aime Paris de loin, avec des pincettes, pas franchement, en mojette (le légume qui parle par derrière) indécise que je suis.

 

Quelques recopiages à suivre, j'espère pas considérés comme reco-pillages. D'ailleurs le livret ne coûte que 6 euros aux éditions Nuit myrtide, quel beau nom, ça sent la myrtille violette. Un clic de recherche plus tard j'apprends que "myrtide" est l'anagramme de "Dimitri"  prénom de l'éditeur Dimitri Wazemsky. Hum, ça sent le pseudo, lesdites éditions étant sises à Wazemmes, quartier lillois célèbre pour son marché, formidable bric à brac où on fait des trouvailles, c'est plein d'objets quoi...

"Les objets posent problème : ils sont lourds, encombrants, nombreux, surtout. Ils sont toujours "toujours là" et nous sommes tous, à des degrés divers, atteints de "syllogomanie", tendance à l'accumulation compulsive.

Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation
Effets personnels : de l'accumulation

Commenter cet article