Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

23 articles avec christophe & more

Christophe n'a pas été trop embrassé, il a pris le train

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Christophe n'a pas été trop embrassé, il a pris le train

Proverbe : Qui trop embrasse mal étreint Et pas "Qui trop embrasse manque le train", variation malicieuse du proverbe par mon oncle Pierre, frère de mon père. Auto-chargé de l'éducation de mon frère Jean-Christophe pour lui faire repasser son bac au...

Lire la suite

Art brut, art des fous... les icônes de Jean-Christophe

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Art brut, art des fous... les icônes de Jean-Christophe

Jean-Christophe A., son nom s'écrit de sa main sur toutes ces images : mon petit frère suicidé, schizophrène mal soigné par l'hôpital psychiatrique Charles Perrens de Bordeaux, vivant en reclus dans son studio de la résidence Compostelle de Pessac. A...

Lire la suite

Mise en pièces de Christophe façon zellige

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Mise en pièces de Christophe façon zellige

Mille et un trésors de l'Orient à l'Occident : des enfants et des maîtres, publié par l'Atelier-Écoles de Saint-Jean-de-Braye en 2014 "Suite" à l'article sur mon atelier zellige la veille de la mort de mon frère, c'était ici. Quelques années ont passé...

Lire la suite

Vacances vacantes (mais truffées de signes de Christophe)

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Vacances vacantes (mais truffées de signes de Christophe)

Tenir un journal détaillé des trois semaines de vacances à Royan, auto-allouées à coups de congés annuels, de récupérations diverses et de jours fériés bienvenus. Détailler les minutes de ce qui est voué à l'éphémère et à la disparition, et qui n'intéresse...

Lire la suite

Pour Christophe le 6 février, trois ans après

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Pour Christophe le 6 février, trois ans après

Christophe cette photo prise la veille et trouvée dans mon appareil (un portable Samsung à peine smart et bourré de bugs, mais qui fait quand même le job), me fait rudement penser à toi. Je l'ai prise du haut d'un étage élevé de la Maison des examens...

Lire la suite

Plonk & Replonk & Christophe

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Plonk & Replonk & Christophe

Les cartes postales de Plonk & Replonk, que tout le monde connait et que j'achète pour envoyer à ma fille en camp éclai, ou aux quelques uns à qui je souhaite un bon anniversaire. Concoctées avec ironie et humour par deux frères suisses entre deux âges,...

Lire la suite

47 ans que tu n'auras pas

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

47 ans que tu n'auras pas

Mais bon anniversaire quand même, un baiser du bout du doigt sur tes photos dans mon appartement, et pensées un peu spéciales pour toi mon petit Poissons du 26 février. Ca nous faisait rire que tu sois né le jour de la saint Nestor, à l'époque ça devait...

Lire la suite

My favorite ghosts, father and son

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

My favorite ghosts, father and son

J e parle anglais Christophe(r) en ce 6 février 2013, anniversaire de ta mort, déjà deux ans que tu décidais de te suicider sous un train en gare de Libourne... C'est malin ça, ça nous a fait plaisir, tu peux croire. Une bonne paire de claques dans la...

Lire la suite

Un nouveau suicide en gare de Libourne

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Un nouveau suicide en gare de Libourne

Un nouveau malheur est arrivé, bis repetita en gare de Libourne, le 6/1/2013 comme le 6/2/2011, les chiffres sont presque les mêmes (j'avais d'abord écrit "2012") et le bilan aussi accablant, une personne décédée par suicide de la plus abominable des...

Lire la suite

Don't jump on the tracks Christophe, you fool !

Publié le par L'Aquoiboniste atrabilaire

Don't jump on the tracks Christophe, you fool !

Cette injonction en anglais comme n'aurait pas manqué de le faire à l'adresse de cet enragé de Christophe son fils, qu'il ne connût pas plus loin que ses 6 ans, notre père agrégé dans la langue de Shakespeare lui aussi amateur de drames, s'il avait vécu...

Lire la suite

Des signes de Christophe, me dirais je en moi-même

Publié le par L'Aquaboniste atrabilaire, ou Princesse Rabiola

Des signes de Christophe, me dirais je en moi-même

Trois photos de chaises du jardin des Tuileries, des fauteuils chaises-longues plutôt, dans lesquels je me suis pelotonnée un après-midi de fatigue accumulée et de froid annonciateur d'automne, sur le chemin frénétique m'amenant d'une exposition aux Arts...

Lire la suite

Suicide, mode d'emploi en @ de voyageur

Publié le par L'Aquaboniste atrabilaire, ou Princesse Rabiola

Suicide, mode d'emploi en @ de voyageur

Toujours reconnaître Victor Hugo caché et présent dans tous les moments de la vie, la nôtre et celles des nôtres, dits "autres" (d'ailleurs né un 26 février, comme Christophe, en 1802, ce siècle avait deux ans) Écrivis ce soir dans le beau blog littéraire...

Lire la suite

1 2 > >>